PIERS FACCINI

Le samedi 13 août 2022 - 21h

  • Lieu : Jardin du cardinal Lefebvre
  • Adresse : Rue Victor Hugo
  • Thème : Concerts
  • Infos : Plus d'informations

Le Bel été de Bourges : Des spectacles proposés tout l'été !

L'été est là, et la nouvelle programmation artistique estivale de la Ville aussi ! Rendez-vous désormais incontournable, le Bel été de Bourges revient et proposera de nombreux concerts tout l'été : Disco, Rap, Jazz, folk... la musique va résonner dans les quartiers de la Ville du 16 juillet au 28 août.

Samedi 13 août 2022 - 21h00 PIERS FACCINI (Folk/World) SQUARE DU CARDINAL LEFEBVRE

Nouvel Album « Shapes of the Fall »
©Julien Mignot

Voilà 17 ans que Piers Faccini trace plus qu'une simple discographie à la surface de l'actualité musicale : il écrit le parcours sensible d'un homme qui avance en âge et accomplit sa traversée du monde. Chacun de ses albums porte le témoignage d'un mûrissement : c'est une moisson de chansons que le travail secret et quotidien de l'expérience a lentement fait monter en graine, et que leur auteur agence patiemment en bouquet.
En créant des échanges profonds entre folksongs, pulsations gnawas et partitions pour quatuor à cordes, « Shapes of the Fall » répond encore à cette loi naturelle. Elaboré deux ans durant, il représente un tournant sur la haute route qui, étape après étape, conduit Piers Faccini au plus près, au plus vif de l'essence plurielle de son songwriting - cet artisanat qui se nourrit autant de l'héritage anglo-américain, des traditions de la Méditerranée, du Maghreb et de l'Afrique de l'Ouest que de la musique ancienne ou baroque.
C'est aussi un jalon majeur dans ce dialogue fécond entre l'intime et l'universel que Piers Faccini compose depuis son premier album, « Leave no Trace ». Tout est dit dans ce titre à double entrée, « Shapes of the Fall », qui surimpose l'image de la chute et celle de l'automne : voici un recueil de chansons qui se penche sur notre monde en cours d'effondrement, observé par un homme qui vient d'entrer dans sa cinquantième année.
Le tableau, empreint de gravité, peut laisser craindre un contenu excessivement sombre, voire plombé. Ce serait confondre gravité et pesanteur, et oublier que la première qualité des âmes lucides est “d'émettre ou de réfléchir la lumière”
Avec :
Piers Faccini : guitare-voix, harmonica
Simone Prattico : batterie
Malik Ziad : guembri, mandole
Juliette Serrad : violoncelle
Séverine Morfin : violon alto

 

 

Retour











Toutes les manifestations à venir