Avant-Première // Danse // Snow Cloud De Guillaume Marie

Le mardi 29 mars 2022 - 20H30

  • Lieu : L'antre peaux
  • Adresse : 24 Route de la Chapelle
  • Thème : Spectacles
  • Infos : Plus d'informations

Tarif : 15€/10€/8€ Lieu : Antre Peaux (HOULOCÈNE) Mardi 29 mars à 20h30 --- de Guillaume Marie Pleurs et tremblements, duo pour inconsolables. Rejetant les postures artistiques contemporaines de mise à distance de l'émotion, Guillaume Marie creuse le champ du pouvoir des affects et le besoin d'extérioriser nos souffrances. Création 2022 Résidence Antre Peaux 2022 Depuis 2016, le chorégraphe Guillaume Marie travaille sur un projet chorégraphique et performatif dans lequel il explore le thème de la Consolation - pratique de la solidarité, qui est autant sociale et fraternelle (consoler l'autre) qu'intime (se consoler soi-même). L'enjeu artistique est d'imaginer de nouvelles représentations de la consolation dans notre contexte contemporain. Pour se réapproprier un phénomène trop souvent laissé aux institutions religieuses ou aux politiques conservatrices et le réinvestir dans les sphères artistiques, philosophiques et sociales. Par ce geste, Guillaume Marie souhaite formuler une réponse personnelle à la question que le philosophe Michael Foessel pose à notre société : comment canaliser les effets manifestes de la souffrance afin qu'ils ne remettent pas en cause l'unité du groupe ? * Après la création du solo ROGER en 2019, présenté à Antre Peaux, Guillaume Marie invite la thérapeute de la méthode Ilan Lev et danseuse Suet-Wan Tsang, l'artiste multimédia Marcel Weber (MFO), le musicien Aho Ssan, le costumier Cédrick Debeuf et le dramaturge Igor Dobricic à le rejoindre pour imaginer une nouvelle allégorie, cette fois autour d'une figure de l'inconsolable. (Création 2022) est un quatuor pour deux danseuses, un musicien et un artiste multimédia. Afin d'inviter et d'accueillir l'immersion, l'expérience somatique s'articule à l'intersection du mouvement, de la voix et du texte, de la musique et de la technologie. Les artistes recherchent un équilibre éphémère entre ces différentes disciplines dans un esprit de coexistence écologique où chaque contribution est traitée comme une espèce autonome que l'on fait coexister avec toutes les autres. Ensemble, iels s'inspirent d'un rituel de deuil chinois qui s'expérimente en deux temps : jouer des larmes pour signifier le deuil et créer une performance dans la performance pour célébrer, à tout prix, la vie sur la mort. Le simulacre est ici pensé comme une fiction nécessaire et cathartique pour tenter de comprendre et de surmonter la perte. * In Le Temps De La Consolation

Retour











Toutes les manifestations à venir