Danse “Whales”

Le jeudi 5 mars 2020 - 20h30

  • Lieu : Houlocène
  • Adresse : 24 Route de la Chapelle
  • Thème : Spectacles

WHALES Compagnie La Pieuvre - Rebecca Journo • Paris Résidence Emmetrop 2020 Recherche & Chorégraphie : Rebecca Journo Crée en collaboration et Interprétation : Veronique Lemonnier, Chloé Zamboni, Rebecca Journo Compositeur : Mathieu Bonnafous Les sons émis par les baleines nous fascinent autant qu'il nous inspirent. Ces voix ancestrales semblent être capables de distordre le temps, de nous plonger dans un état d'introspection où l'espace interne devient immense et dense. Il est d'abord question d'aller du son vers le corps, de matérialiser les sensations que ces sons procurent. Grâce à la récolte d'enregistrements de baleines à bosse et baleines boréales plus précisément auprès de chercheurs scientifiques en bioacoustique, nous avons construit un répertoire sonore, telle une base de recherche. Véritable étude par l'écoute, nous cherchons à nous familiariser, à ingérer ces sonorités afin qu'elles nous transforment et nous amènent vers la construction d'un imaginaire et d'un langage commun. En trio, l'écriture chorégraphique se recherche autour de l'élaboration d'un système d'interaction rythmique entre les corps. Les corps s'envisagent comme des archives contenant la mémoire de ces sons. Whales se définit comme une expérience immersive pour le spectateur. Nous cherchons à construire un espace où le mouvement est un appel à l'autre et où il devient urgent de se rapprocher. Comment transcrire la sensation de profondeur et d'immensité ? Comment la proposition chorégraphique et sonore vient distordre le temps et l'espace ? Le projet souhaite attiser la curiosité sur ces êtres grandiloquents telle une mise en perspective nécessaire et essentielle. La Pieuvre Whales est produit par La Pieuvre, association basée à Paris et créée en 2018 à l'initiative de Rebecca Journo et Véronique Lemonnier. La Pieuvre se définit comme une maison de production où différents formats de création coexistent. La question du genre et de la représentation de la femme, la volonté de décloisonner, la recherche d'intimité, de proximité avec le public sont autant d'éléments qui caractérisent la démarche artistique portée par La Pieuvre. Whales est amorcé suite au concours Place en mouvement organisé par le centre culturel Houdremont en mai 2018. Lauréates du concours, Véronique et Rebecca entament la création du duo, notamment avec Chloé Zamboni qui reprend le rôle de Véronique pour la première sortie de résidence le 14 novembre 2018 à La Courneuve. L'Epouse/La Ménagère, diptyque créé et interprété par Rebecca Journo est l'autre projet actuellement produit par La Pieuvre. Plusieurs projets d'actions culturelles sont également menés en parallèle du travail de création. En 2019, Rebecca participe également au dispositif Création en Cours des Ateliers Medicis; elle interviendra à l'école primaire Joliot Curie à Bagneux entre mars et juin 2019. La Pieuvre est également accompagné par Danse Dense. Rebecca Journo - chorégraphe/interprète Rebecca est née à Suresnes en 1993. Elle a étudié au conservatoire Trinity Laban à Londres d'où elle a obtenu un « BA » en danse contemporaine en Juillet 2015. Après ses études, elle rejoint la compagnie de répertoire Konzert Theater Bern (Suisse). Elle intègre plus tard la compagnie de théâtre physique irlandaise Brokentalkers où elle prendra part à la création et tournée de la pièce The Circus Animal Desertion. Elle participe par la suite à différents projets en Hollande, Angleterre, Belgique et France. Plus récemment, elle travaille avec Lies Serdons (BE), Michèle Murray (FR) et Tabea Martin (CH). Elle partage actuellement son temps entre son travail en tant qu'interprète et celui en tant que chorégraphe. La collaboration avec la chorégraphe Meytal Blanaru influence beaucoup sa recherche chorégraphique. Rebecca s'intéresse principalement aux pratiques de l'improvisation par le biais de pratiques somatiques ou à travers une démarche de composition instantanée. Elle s'intéresse également à d'autres formes telles que la danse Butoh, le jeu clownesque, le théâtre physique et la marionnette. Rebecca avait commencé à developper sa vision artistique à travers son premier projet Sabi, projet qui questionnait la sensation cinématographique à travers une performance et la proximité avec le spectateur. En 2018, elle crée sa structure en collaboration avec Veronique Lemonnier afin de produire leur projets chorégraphiques. L'Epouse est son premier projet solo qu'elle diffuse actuellement. La Ménagère sera le suivant. En parallèle, elle développe également un trio Whales. Démarche artistique Gaston Bachelard disait dans La poétique de l'espace que l'imagination augmente les valeurs de la réalité. Comment communiquer une expérience subjective? Comment créer une situation où la poésie peut émerger? Ces questions constituent l'essence de ma recherche. En parlant de poésie, je m'appuie sur les mots du réalisateur Andrei Tarkovsky qui définit la poésie comme une conscience du monde, une manière singulière de se rapporter à la réalité. Le cinema étant une source majeure d'inspiration, je recherche toujours le cadre, le tableau vivant. C'est dans la sensation cinématographique et dans la création d'atmosphère que je conçois mon travail. Ma recherche physique se concentre sur l'exploration des états de corps, des qualités appliquées au mouvement. Par l'improvisation, je tente de définir des langages corporels qui s'appuient sur un vocabulaire de mouvement précis, des systèmes de coordination et d'isolation, de règles à suivre afin de trouver une manière singulière d'être et d'évoluer dans l'espace. Je cherche la transformation d'états physiques et émotionnels par le mouvement. En cela, mon travail se porte également sur la création de personnage et d'identité à travers le mouvement. Je recherche une esthétique, une atmosphère qui permet la contemplation car je crois en l'image qui s'exprime dans le temps. La contemplation m'apparaît essentielle, régénératrice, elle contraste et permet à la fois l'éveil et la possibilité de nouveaux langages. Véronique Lemonnier - interprète Véronique Lemonnier se forme à l'Académie International de la Danse en technique Contemporaine, Jazz et Classique à Paris. Au cours des dernières années, elle a principalement travaillé pour Giuliano Peparini, Claude Brumachon ou encore Kim Brandstrup. Elle développe son identité chorégraphique par le travail d'improvisation. Véronique est fascinée par le dialogue entre les sensations internes et le monde externe. Par l'improvisation, elle cultive aussi surtout la relation au présent, à l'instant T qui nous échappe constamment. Elle recherche une certaine authenticité et liberté d'être par la danse. La pratique du dessin lui offre une perspective nouvelle sur sa recherche chorégraphique. Plus récemment, elle s'initie intensément à la photographie et notamment à la mise en scène de son propre corps devant l'objectif. Le corps littéralement mis à nu devient une constante dans sa recherche photographique. A travers ces différents media, Véronique développe sa pratique et sa vision du corps intuitif et sauvage. Chloé Zamboni - interprète Chloé est née à Toulouse en 1992, ville dans laquelle elle a commencé ses études de danse classique au Conservatoire Régional. En 2010, elle se dirige vers la danse contemporaine au Conservatoire Régional de Montpellier. Elle intègre le Conservatoire National Supérieur de danse de Lyon en 2011, sortant diplômée, Elle intègre en juin 2015 La compagnie Au Delà du Bleu dirigée par Jean-Camille GOIMARD, la Cie Fêtes Galantes de Béatrice MASSIN pour la création de Mass B. Depuis elle travaille pour le Collective/less dirigé par Robin Lamothe, pour Yan Raballand et sa création Flux et Radhouane El Meddeb pour le Trio Amour(s). Elle rentre dans le projet Whales en septembre 2018 suite à la reprise de rôle de Véronique Lemonnier pour la présentation de la première étape de travail en novembre 2018 et participe donc pleinement à la genèse du projet. Mathieu Bonnafous - compositeur Ayant grandit à Toulouse, Mathieu Bonnafous s'est dirigé vers Paris afin de suivre des études supérieures dans le domaine de l'ingénierie du son qu'il termine en 2017. De là, il travaille sur plusieurs courts et long métrages, l'opportunité pour lui de se développer dans la technique de prise de son. Depuis près de 5 ans, Mathieu s'est lancé dans la production musicale. Depuis 3 ans, il expérimente dans la composition techno sous le nom de Catartsis. De ses prises de sons sur le terrain et en studio, à travers cette méthode qu'on nomme le « Field recording », il fait de sa matière première les sons générés par la nature et par l'homme afin de créer des paysages sonores qui ne font qu'altérer la réalité. Son univers ne se résume pas à un style ou un genre précis car composé de multiples inspirations. Curieux d'explorer d'autres espaces, il s'associe à d'autres artistes pour mettre en place des duos de création, notamment Magnétisme animale. A travers sa collaboration avec Rebecca Journo, Mathieu porte l'envie de s'ouvrir vers d'autres pratiques artistiques et notamment au spectacle vivant. Producteur : La Pieuvre Co-producteurs : Danse Dense & le théâtre Berthelot dans le cadre de l'aide aux résidences chorégraphiques pour les théâtre de ville de la DRAC Île de- France Soutiens et accueil : Collectif 12, Antre Peaux - Emmetrop (Bourges), CCN de Rennes, Étoile du nord, Maison Populaire (Montreuil) Tarif Gratuit

Retour











Toutes les manifestations à venir